top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEn attendant

Les nouveaux visages

Dernière mise à jour : 10 févr. 2021

Le changement m'amène à voir autrement.


J'observe les pensées qui m'ont longtemps hantées et je les laisse aller.

J'examine les pattern passés et comment ne pas les répéter.


J'avais toutefois pas anticipé que je verrais aussi mes proches différemment.

C'est pas aussi dramatique que le gif le suggère,

mais ça exprime la surprise quand l'image qu'on se faisait de quelqu'un nous apparaît soudainement transformée.


Je la découvre mesquine, écrasante...

Je le vois égoïste, apathique...

Auprès d'elle, j'ai peur de m'affirmer...

Il me fait sentir insignifiante...


Les nouveaux traits chez mes proches ne se sont pas révélés sous mes yeux d'un seul coup.

Ils se sont modifiés tranquillement alors que j'étais absorbée par ma propre transformation.

C'est en sortant de mon nombril que j'ai vu qu'ils avaient changés,

seulement c'est mon regard sur eux qui n'était plus le même.

Je leur voyais un nouveau visage.

Tout autour de moi, des nouveaux visages.

J'ai été choqué.

Déçue.

Ark. Je veux pas de ça dans ma vie.


Par réflexe, j'ai voulu les rayer de mon entourage.

Mais j'ai attendu...


Dans le mouvement du changement, j'avais déjà fait ça :

jeter des vieilles affaires qui me "correspondaient plus".

Dire NON de façon radicale en rejetant.

J'avais l'impression d'être en action dans ma transformation.

D'affirmer mon nouveau moi.

Voici ce qui n'est plus.

J'ai fait ça avec le travail social entre autres.

Ce n'est plus moi : delete.


J'ai ensuite compris que dans ce geste radical, j'avais juste besoin

d'affirmer mon changement, parce qu'il était trop lent, subtil et imparfait.

C'est difficile soutenir le changement quand ça dure longtemps.

On est tellement avide de spontanéité.

J'aurais parfois voulu que mon changement soit franc, complet et vif. BANG !

Comme un coup de tonnerre.

Mais ce que je visais se voulait plus permanent, sage et profond.

Il se devait donc de prendre son temps.


J'en suis venue à la conclusion que je ne pouvais pas tout supprimer de qui j'étais

juste pour faire de la place et essayer d'aller plus vite.

Ce n'était pas aussi simple que de retirer un morceau de moi

et le remplacer par un autre.

Je devais plutôt laisser les morceaux se transformés :

tenter de nouvelles formes, de nouvelles positions... à leur rythme.


J'ai donc pensé qu'il en était de même pour mes proches.

Comme tout le reste, ne pas "jeter le bébé avec l'eau du bain" comme l'adage le dit si bien.

J'ai pensé aussi qu'une relation se bâtit à deux.

J'avais contribué autant qu'eux à installer ces dynamiques malsaines prêtes à exploser.


Je prends donc le temps de désamorcer, changer les codes...


Voici ce que je veux, voici ce que je n'accepte plus, voici vers quoi je tends,

voici ce que j'ai besoin, voici qui je veux être...


Ils auraient aussi pu choisir de me rayer en me voyant changer,

mais ils ont choisi de rester et de modifier ce qu'on était pour être autrement.

C'est beau et touchant.

On réapprend à se connaître sous nos nouveaux visages.


Les morceaux entre nous sont pas parfaitement emboités

et peut-être qu'ils ne le seront plus jamais,

mais j'ai découvert que ces proches que j'aime et qui m'aime,

sont capables de changer.


Pas tous.


Certains se sont rigidifiés.

La pression a augmenté.

Le décompte était trop court entre nous et ça juste explosé.

De nous deux, ils restent plus rien.

On ne s'est pas acharnés.

Heureusement.

Ça été triste un moment, mais plus je vais de l'avant, moins je suis nostalgique.


D'autres, j'ai appris à m'éloigner.

Ils sont là, mais moins proches.

Je ne sais pas, de ceux-là, ce qu'ils adviendra.

Nos nouveaux visages communiquent mieux à distance

pour l'instant et je laisse ça être ainsi.


Finalement, il y a ceux que j'ai pas mentionné.


Les nouveaux visages qui, avec mes nouveaux yeux, se sont révélés plus lumineux, inspirants et bienveillants qu'avant.

En changeant, j'ai réalisé l'ampleur de leur beauté.

Je prends le temps de me rapprocher, de tisser davantage, de mieux connaître.


Je suis exaltée de découvrir ces nouveaux visages et qu'ensemble, on se donne de l'élan.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page