top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurEn attendant

JE SUIS FRAÎCHE.

Dernière mise à jour : 10 févr. 2021

Pourquoi un blogue ?


Après 23 publications, je me pose la question.

J’ai créé le site sans réfléchir à mes motifs. Je pourrais même pas expliquer comment l’idée s’est imposée.


Je cherche au-delà du simple besoin de validation, d’approbation qui me semble un peu simpliste.


Et je trouve.


JE CROIS EN MOI.

Mais beaucoup, là... 😆

Je suis la première surprise de l’affirmation !

Je le savais mais je le savais pas en même temps. Ma confiance est dissimulée sous des tonnes de couches de souvenirs désagréables.

Jeune, je marchais fière, flirtais sans gêne, débordais d’idées, dansais avec désinvolture,

riais fort, prenais de la place, voulais «leader» le monde.

Je me trouvais belle, je me trouvais bonne.

Je n’étais pas malveillante, mais maladroite.

Je dérangeais.

Notamment une panoplie de filles.

J’ai souvenir des regards méprisants aux rires en écho dans les casiers en passant

par les insultes à peine voilées et les imitations grossières...

La honte.

Leur mission : remettre à sa place la p’tite fraîche.

J’arrivais 0 à assumer ou répliquer. Je ne savais pas comment doser

cette confiance non plus.

Moi qui valorisait l’humilité, j’ai eu honte d‘être perçue autrement. J‘ai effectivement pris “mon trou”.


Je me suis autoflagellée pour chaque erreur.

Je me suis effacée pour ne pas déplaire. J’ai priorisé les autres pour être aimé.

J’ai préféré m'éteindre plutôt qu’accepter qu’on me critique.

Tout pour éviter la honte.

Je me souviens d’une formation pour le travail, on pratiquait

un exercice d’empowerment où on devait dire à voix-haute ”J’AI CONFIANCE EN MOI”.

Je pouffais de rire, gênée, inconfortable... j’étais mal à l’aise juste de l’affirmer !

Année après année, j’avais enfouie ma confiance jusqu’à ne plus pouvoir la trouver.


Je ne regrette pas. Ce parcours m’a forgé et me mène ici.

Ces filles de mon passé ont joué leur rôle.

Je ne peux pas leur en vouloir, j’ai moi-même écorché des coeurs.

Je souris aujourd’hui en pensant à mes simagrées d’antan...

J’me trouvais belle, je me trouvais dont bonne....


J’ai envie de déterrer cette confiance !

Juste assumer que je me trouve fucking hot. 💁🏻‍♀️

Je suis créative, candide, drôle, altruiste, sensible, réfléchie et fraîche !

Je vais rencontrer d’autres humiliations, échecs et critiques sur ma route

et je vais traverser l’inconfort avec humilité.

Voilà.

Caroline à saveur de fraîche.

23 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


En attendant
En attendant
Oct 24, 2020

Brigitte ! Merci infiniment pour ton mot. Il me fait tant de bien. Bien sûr que je te reconnais. Jamais je ne pourrais oublier la chaleur de ton sourire. Merci pour les bons mots pour mon mariage, c’était magique. 2020 est bien spécial pour moi, faite de grandes vagues. Moi aussi, je t’ai vu défilé sur mon FB. Je t’ai vu réaliser ton rêve de voyage et c’était dont inspirant ! Réaliser ses rêves. .. Tu dis que la carrosserie a vieillie, mais tu semble t’être rapiécée dans ce don de toi. C’est précieux. ❤️ Je te souhaite une retraite faite de douceur et de moments savoureux. Merci encore 🙏

Like

petite-enfance
Oct 24, 2020

Chère Caroline...

je ne sais pas comment nous sommes devenues amies FB mais je vois parfois défiler tes nouvelles et tes magnifiques photos. Celles de ton superbe mariage par exemple, entourée des hommes, enfants, amis et femmes de ta vie. Je n’avais jamais vu une aussi belle mariée à part ma fille. Quoi ? Tu as quitté le CIUSSS ? Je ne savais pas.

je quitte aussi sous peu. Tu me reconnaîtras quand j’ajouterai que je quitte à la retraite.


Pourquoi avoir choisi moi-même ce travail de services aux autres ?

Pour me réparer. Pour réparer les parties en moi qui devaient l’être. L’autre faisant alors écho. En prenant soin de l’autre, je prenais aussi soin de moi. Mais après…


Like
bottom of page